Justin Trudeau demande aux manifestants qui bloquent des trains à travers le pays de respecter la loi

PC

Justin Trudeau a prévenu les opposants au projet de gazoduc en Colombie-Britannique que le gouvernement fédéral respecte le droit de manifester pacifiquement, mais que la primauté du droit devait être respectée. Le premier ministre a été appelé à commenter l’annulation du transport ferroviaire de marchandises et de voyageurs sur des lignes clés, alors que la police s’apprête à déloger des opposants en vertu d’injonctions. Les manifestants bloquent plusieurs lignes ferroviaires au pays pour appuyer les opposants au projet de gazoduc Coastal GasLink, qui traverserait le territoire traditionnel de la première nation Wet’suwet’en, dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique. Ce gazoduc constitue un élément clé du projet d’exportation de gaz naturel liquéfié de l’entreprise LNG Canada, estimé à 40 milliards $. La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a appliqué la semaine dernière une injonction prononcée par le tribunal contre les chefs héréditaires de Wet’suwet’en et leurs partisans, qui bloquent la construction du gazoduc. Via Rail a annulé le service sur ses liaisons Montréal-Toronto et Ottawa-Toronto d’un barrage près de Belleville, en Ontario. Via a indiqué que 157 liaisons avaient été annulées jusqu’ici, touchant 24 500 voyageurs. Le transporteur exo a également confirmé l’annulation pour la troisième journée consécutive du service de trains de banlieue entre Candiac et le centre-ville de Montréal