LORS DU DÉBAT TÉLÉVISÉ LES DÉMOCRATES NE VEULENT PAS D’UN MILLARDAIRE À LA MICHAEL BLOOMBERG POUR DÉBATRE DE LEUR INTÉRÊT

Enfin descendu dans l’arène des primaires démocrates, le milliardaire Michael Bloomberg a dû encaisser les attaques violentes de ses adversaires lors d’un premier débat télévisé qui a montré les fragilités de sa candidature. La campagne se poursuit avant le troisième vote des primaires présidentielles, samedi dans le Nevada, première fois qu’un nombre important d’électeurs latinos et noirs s’exprimeront, après les étapes de l’Iowa et du New Hampshire au début du mois. “Le vrai gagnant du débat d’hier soir est Donald Trump”, a déclaré Michael Bloomberg en meeting à Salt Lake City, dans l’Utah. “Car j’ai bien peur qu’on investisse comme candidat quelqu’un qui ne pourra pas l’emporter en novembre. Si nous choisissons un candidat qui ne s’appuie que sur une petite base électorale, comme le sénateur Sanders, ce sera une erreur fatale”. À ce stade, le “socialiste démocrate” Bernie Sanders bénéficie d’une forte dynamique, en tête des derniers sondages, mais huit candidats restent en lice. Il reste des mois de primaires, jusqu’à la convention d’investiture en juillet.