Donald Trump change d’idée et prolonge d'un mois les mesures de distanciation sociale

CBC

Le président américain Donald Trump a annoncé lors de son point de presse quotidien, qu’il prolongeait les recommandations de distanciation sociale jusqu’au 30 avril. Les recommandations de santé publique faites par son administration devaient arriver à échéance lundi. Le président américain avait d’ailleurs montré son intérêt pour que les directives nationales soient assouplies, en particulier dans les régions du pays les moins touchées par la pandémie. Mais il a plutôt opté pour une prolongation des recommandations de distanciation sociale en raison de l’augmentation des décès et des cas d’infections à la COVID-19 aux États-Unis, qui comptent désormais plus 141 000 cas confirmés et plus de 2450 décès.

«Mardi, nous finaliserons ces plans et fournirons au peuple américain un résumé de nos conclusions, des données à l’appui et une stratégie», a-t-il promis, lors de son point de presse dans le jardin de la Maison-Blanche. Il s’agit d’une volte-face pour le président Trump qui, la semaine dernière, déclarait que les restrictions causeraient des dommages irréparables à l’économie du pays. «Les projections montrent que le pic du taux de mortalité devrait probablement avoir lieu dans deux semaines. Nous serons ensuite sur la voie de la reprise d’ici le 1er juin», a-t-il affirmé. Donald Trump a donc, de facto, laissé tomber le projet de relancer l’économie du pays pour le congé de Pâques, soit le 12 avril.