SONDAGE SUR LE PLAN DE L'ÉCONOMIE ET DE L'IMMIGRATION, LES CONSERVATEURS D’ERIN O’TOOLE SONT PLUS PRÈS DES RÉPUBLICAINS CE QUI POURRAIT PLAIRE À CERTAINS QUÉBÉCOIS AUX PROCHAINES ÉLECTIONS

S’il y a certainement des rapprochements à faire entre les vues de partisans conservateurs au Canada et républicains aux États-Unis, de même qu’entre partisans libéraux et démocrates, le fossé idéologique est beaucoup moins marqué au Canada que chez les voisins du sud, laisse croire un nouveau sondage de Léger et de l’Association d’études canadiennes. Et en fait, sur quelques sujets, les conservateurs canadiens ne sont pas si loin des démocrates américains. Sur des enjeux comme l’économie et l’immigration, les familles idéologiques, si l’on peut dire, sont généralement bien campées. Ainsi, 64 % des conservateurs sondés et 61 % des républicains soutiennent une réduction du rôle du gouvernement dans l’économie. Les démocrates ne sont tout de même pas si loin, à 57 %, tandis qu’ils sont seulement 33 % des libéraux à privilégier une telle approche moins interventionniste. Pour ce qui est de l’appui à des baisses d’impôt importantes, partisans libéraux canadiens et partisans du Parti démocrate aux États-Unis sont main dans la main à 61%, tandis que 81% des conservateurs et 78% des républicains privilégient une telle avenue politique.

Nul besoin de souligner que l’immigration a eu tendance à être un enjeu particulièrement polarisant: 73 % des libéraux et 72 % des démocrates sondés sont favorables à l’accueil de plus d’immigrants dans leur pays, tandis que seulement 28 % des conservateurs et 33 % des républicains sont de cet avis. Aussi, les questions touchant à l’environnement apportent leur lot d’opinions tranchées. En outre, 51 % des libéraux et 66 % des démocrates appuient une réduction de la production de pétrole dans leur pays; ils sont seulement 21 % des conservateurs et 28 % des républicains sondés à faire de même. Tout de même, sur la question fondamentale de la réalité du réchauffement de la planète.  Est-ce que vous estimez que le changement climatique est réel ? Le fossé est beaucoup plus grand aux États-Unis, avec 35 % des républicains répondant non, comparativement à 6 % des démocrates. Au Canada, 18 % des conservateurs ayant répondu au sondage semblent nier l’existence du changement climatique, contre 5 % des libéraUX. CANADA NEWS