• Publicite pour Julie Murray - agent immobilier en FloridePublicite pour Transport Bob
  • Publicite pour SonomadPublicite pour Martina Marcel - agent immobilier en Floride

L'ESSAI DU VACCIN DU COVID -19 REMIS À PLUS TARD EN RAISON D'UN PARTICIPANT TOMBÉ MALADE

Le groupe pharmaceutique Johnson & Johnson, un des plus avancés dans la course au vaccin contre le Covid-19, a annoncé la suspension de son essai clinique. L’un des cobayes volontaires pour tester le vaccin, est tombé malade. Cette suspension entraîne par conséquent la fermeture temporaire du recrutement des participants. Le système d’inscriptions en ligne, mis en place fin septembre pour recruter 60.000 participants dans le cadre de la phase 3 de l’essai, sera inaccessible jusqu’à nouvel ordre.

Le vaccin d’AstraZeneca et de l’université d’Oxford interrompu aussi :Son candidat vaccin est basé sur une dose unique d’un adénovirus, responsable du rhume, modifié de telle sorte qu’il ne puisse se répliquer et combiné à une partie du coronavirus Sars-CoV-2 appelée protéine de pointe (ou « spike ») que celui-ci utilise pour pénétrer dans les cellules humaines. Le laboratoire Johnson & Johnson avait eu recours à la même technique pour son vaccin contre la fièvre hémorragique Ebola, dont la commercialisation a été approuvée par la Commission européenne en juillet.

1,45 milliard de dollars de financement :Des essais se déroulaient également en Argentine, au Brésil, au Chili, en Colombie, au Mexique, au Pérou et en Afrique du sud. Johnson & Johnson était ainsi devenu le 10e groupe dans le monde à conduire des essais de phase 3 contre le Covid-19, et le 4e aux Etats-Unis. Les Etats-Unis ont accordé quelque 1,45 milliard de dollars de financement à Johnson & Johnson, dans le cadre de l’opération de la Maison Blanche pour produire des vaccins.

Usa news