• Publicite pour Julie Murray - agent immobilier en FloridePublicite pour Transport Bob
  • Publicite pour SonomadPublicite pour Martina Marcel - agent immobilier en Floride

LE CAPYBARA COMME LE PYTHON SONT-ILS EN TRAIN D’ENVAHIR LA FLORIDE ?

Le Capybara ou cabiaï originaire du nord du Brésil et des trois Guyane amazoniennes est le plus gros rongeur actuel. On peut comme la marmotte géante ou le castor, mais de la taille d’un cochon. Son aire de distribution s’étend sur presque l’ensemble de l’Amérique du Sud. Mais avec sa morphologie particulière et sympathique certains Américains entre autres de la    Floride en ont adopté comme animal de compagnie. Toutefois certains auraient été relâchés par leurs propriétaires, d’autres se seraient échappés de zoos ou de laboratoires de recherche. Ce qui explique maintenant pourquoi qu’on en retrouve dans les différentes aires laissées à eux-mêmes dans certaines forêts de la Floride.  Au cours des dernières décennies, la Commission de Conservation de la faune et la flore de Floride a enregistré plusieurs observations de capybaras par les locaux. La même année, un animal aurait été tué sur l’Interstate 10.

D’autres observateurs auraient vu des capybaras se nourrir le long des berges des rivières. Mais à ce stade, les biologistes ne peuvent pas encore affirmer que l’animal est devenu une espèce envahissante à part entière en Floride susceptible de menacer la faune et la flore locales, mais certains indices demandent d’y porter une attention particulière dans les années à venir. Pourquoi ? Des experts estiment que 500 espèces d’animaux non natifs de la Floride y rôdent aujourd’hui, même si elles ne sont pas toutes considérées comme une menace écologique. Nombre de ces animaux sont entrés illégalement en Floride par l’intermédiaire du commerce illégal d’animaux exotiques, et ont profondément modifié les écosystèmes de la région. On peut citer par exemple le python birman (vous savez, le reptile capable d’avaler un alligator), qui a fait suffisamment de dégâts pour qu’on s’en préoccupe.

Par Michel Séguin

SOURCE :  Magazine Carrefour Floride : http://www.carrefourfloride.com