• Publicite pour Julie Murray - agent immobilier en FloridePublicite pour Transport Bob
  • Publicite pour SonomadPublicite pour Martina Marcel - agent immobilier en Floride

DEUXIÈME VAGUE : POURQUOI LE QUÉBEC A-T-IL ENCORE PLUS DE CAS D’INFECTION QUE DANS LE RESTE DU CANADA VOICI LES EXPLICATIONS

Simple que les Québécois sont moins susceptibles de suivre les directives que leurs homologues du reste du Canada. C’est ce qui ressort d’une partie de l’opinion public en général et cela s’adresse à une multitude d’autres éléments de cette société aux fleurs de lys. Mais le Québec n’a pas à donner d’explications face à sa manière de vivre versus le reste du Canada. Mais Québec a intérêt à savoir pourquoi le Covid-19 frappe plus là qu’ailleurs. Les hypothèses pullulent. L’hypothèse qu’une souche plus virulente et contagieuse de la COVID-19 est présente au Québec et expliquerait en partie pourquoi la province détient un si lourd bilan. Cette affirmation a surpris un chercheur en génétique de l’Université McGill, qui estime qu’elle est erronée. Lors d’un point de presse le 25 septembre dernier, le directeur national de santé publique du Québec a fait allusion à des études qui montrent que la souche de COVID-19 qui est entrée au Québec vient de l’Europe et est plus virulente. Est-ce vrai ?  Cette souche pourrait être un facteur pour expliquer le nombre élevé de cas et de morts au Québec, Il y a déjà des hypothèses en lien avec le fait que certaines souches sont plus invasives, plus mortelles, qui se transmettent plus facilement que d’autres.

La souche asiatique est arrivée en Colombie-Britannique n’est pas la même qu’ici. D’abord, il faut comprendre que la souche dont parle le Dr Arruda est une mutation du SRAS-CoV-2 nommée D614G. Selon des chercheurs britanniques, cette variante se serait propagée dès janvier en Europe, puis a fait son entrée aux États-Unis et au Canada. Mais comme si cette forme-là ne pourrait se faire un chemin vers le reste du Canada ? Ça ne suis pas la route !   C’est la forme prédominante du virus partout dans le monde en ce moment, dit Jesse Shapiro. Oui la souche D614G mutation est très présente au Québec. Mais il n’y a pas de preuves pour affirmer que cette souche explique la sévérité de la pandémie et pourquoi il y a autant de cas et de décès au Québec. Mais rien ne laisse croire que la souche D614G cause des symptômes plus sévères chez les personnes infectées avec cette souche. Donc, selon les recherches faites à ce jour, la variante en Chine n’est pas moins virulente que celle qui infecte les Québécois et les Canadiens. La raison la plus plausible revient à la manière dont les Québécois gèrent leur vie en temps de pandémie qui ressemble beaucoup à celle des États-Unis qu’au reste du Canada moins monarchique dans l’âme et plus libre dans ses actions de tous les jours qui en fait une nation à part entière très différente de celle du Canada dans sa manière de vivre avec ses avantages et ses inconvénients surtout en temp de pandémie.  Info Québec