• Publicite pour Julie Murray - agent immobilier en FloridePublicite pour Transport Bob
  • Publicite pour SonomadPublicite pour Martina Marcel - agent immobilier en Floride

DE 2.3 À 7.5 MILLIARDS EN TRENTE 60 ANS COMMENT NOURRIR SAINEMENT TOUS CES HUMAINS

Par Richard Johnson : À la naissance du premier baby boomer, en 1946, on comptait 2.3 milliards d’humains ; aujourd’hui, 7,5 milliards, et environ 10 milliards dans trente ans. Comment nourrir sainement 10 milliards d’humains sans démolir la planète Terre qui est déjà à bout de souffle ? On connaît la solution depuis longtemps : il faudra diviser par deux la consommation mondiale de viande rouge et de sucre et doubler celle des fruits, des légumes et des noix. Ces chiffres sont une moyenne pour l’ensemble de la Terre, mais si on se concentre sur les États-Unis et le Canada, par exemple, il faudrait diminuer notre consommation de viande rouge par dix! Le mouvement est déjà commencé mais il va s’accélérer. Le bœuf coûtera de plus en plus cher. À défaut de viande rouge, les protéines proviendront de la consommation de volaille, de poisson, d’œufs, et de noix en tout genre. Ça fait longtemps que les scientifiques prédisent un avenir sombre pour la Terre. Le Club de Rome qui s’est fait connaître mondialement en 1972 par son premier rapport, The Limits to Growth décrivait tout ce qui allait nous frapper : l’accélération de l’industrialisation, la croissance forte de la population mondiale, la persistance de la malnutrition mondiale, l’épuisement de ressources naturelles non renouvelables, et la dégradation de l’environnement.

Le club de Rome est constitué de personnalités de très haut niveau des domaines scientifiques, politiques et des affaires. Douze millions d’exemplaires du rapport seront vendus en 37 langues différentes. Succès de librairie, mais les pays n’ont pas suivi.  Beaucoup lui ont reproché à l’époque d’exagérer et de verser dans le catastrophisme. Oui, l’étude se trompait, elle n’a pas vu que la crise allait nous frapper si rapidement ! Tout comme le réchauffement de la Terre. La catastrophe était prévisible, et annoncée, mais on ne croyait pas que les bouleversements seraient si rapides. Ces objectifs globaux cachent évidemment d’énormes disparités selon le niveau de développement et la culture des pays. Plus de 820 millions de personnes n’ont toujours pas accès à suffisamment de nourriture, 2,4 milliards de personnes surconsomment, et au total, environ la moitié de la population mondiale a un régime alimentaire marqué par des carences en nutriments. Pourtant, on sait quoi faire.

Magazine Carrefour Floride

Cliquez : http://www.carrefourfloride.com