• Publicite pour Julie Murray - agent immobilier en FloridePublicite pour Transport Bob
  • Publicite pour SonomadPublicite pour Christian Schoepp

Le gouvernement fédéral envisage une quarantaine obligatoire dans les hôtels avec moins de .05 pour/cent de voyageurs infectés selon l’Agence de la santé publique

Par Michel Séguin : Car selon Justin Trudeau un assouplissement trop rapide des restrictions de la COVID-19 par manque de vaccins pourrait entraîner une nouvelle augmentation du nombre de cas toutefois toujours en attente de millions de doses au Canada un problème peut-être plus problématique à régler à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays pour ceux et celles qui voyagent et qui suivent les restrictions à la lettre à l’étranger comme s’ils étaient au Canada. Selon Justin Trudeau les Canadiens et les Québécois doivent tenir bon pendant les prochains mois afin d’arriver au printemps avec une vaccination de masse dans les meilleures conditions possibles sachant que c’est maintenant que les Canadiens et les Québécois ont besoin de ce vaccin et à priori les personnes âgées et personnel hospitalier offrant des services essentiels au pays, mais sans garanti que cela va se faire dans les délais requis. Or le gouvernement fédéral étudie des options qui rendraient plus difficile le retour des Canadiens et des Québécois à rentrer chez eux ayant effectué des voyages à l’étranger.  De son côté le ministre de la Sécurité publique, Bill Blair, a déclaré que les outils déjà en place doivent également être pleinement utilisés. Cela inclut une meilleure application par la police des règles de quarantaines de deux semaines pour les voyageurs à l’arrivée qui semble plus logique humainement parlant que d’enfermer des gens dans des hôtels inspirés de la Nouvelle-Zélande en matière de confinement.

Les chiffres de l’Agence de la santé publique du Canada montrent que 153 vols sont arrivés de l’étranger au cours des deux dernières semaines, sur lesquels au moins un passager par vol a été déclaré positif au COVID-19. Si ont fait le calcul 153 vols X une moyenne de 250 passagers donnant environ 38 000 voyageurs avec une moyenne de 153 voyageurs infectés cela vous donne en pourcentage « de la moitié d’un pour cent » d’infection sur l’ensemble de ces voyageurs en plus du confinement qu’ils devront faire pendant 14 jours. Se basant sur ces données, Transports Canada exige désormais que les personnes qui entrent au pays par avion présentent un résultat de test négatif dans les 72 heures suivant l’embarquement ce qui est amplement raisonnable pour les voyageurs et nécessaire pour un meilleur contrôle pour ceux et celles qui entrent au pays alors pourquoi en plus les confiner dans un hôtel pendant plus d’une semaine ?  La ministre de la Santé, Patty Hajdu, a déclaré que 50 000 billets pour des voyages internationaux ont été annulés depuis l’annonce de la nouvelle règle. M. Trudeau devant la requête radicale des derniers jours de François Legault croit que ces exigences commencent à convaincre les Canadiens et les Québécois à rester sur place et d’éviter tout voyage même si certains Canadiens pourraient avoir le privilège d’être vaccinés plus rapidement en Floride qu’au Canada qui dans leur état de santé actuelle revêt pour certains d’une importance capitale conscient que la Floride pourrait leur sauver la vie en cas de contact avec le virus en les vaccinant plus rapidement que dans leur pays.

Publicite pour Motel Blanchet
publicite pour Glob Trott-Air