• Publicite pour Julie Murray - agent immobilier en FloridePublicite pour Transport Bob
  • Publicite pour SonomadPublicite pour Christian Schoepp

Une percée majeure la colchicine ENFIN voici le médicament oral à la rescousse des personnes atteintes de la Covid pouvant remédier aux problèmes d’engorgement des hôpitaux aux Québec voici les explications…

L’Institut de Cardiologie de Montréal annonce aujourd’hui que l’étude clinique COLCORONA a fourni des résultats cliniquement convaincants de l’efficacité de la colchicine pour traiter la COVID-19 avec des réductions des hospitalisations de 25%, du besoin de ventilation mécanique de 50%, et des décès de 44%. Cette découverte scientifique majeure fait de la colchicine le premier médicament oral au monde qui pourrait traiter les patients en phase pré-hospitalière. Traiter les patients à risque de complications avec la colchicine dès la confirmation du diagnostic de COVID-19 par PCR permet de réduire leur risque de développer une forme grave de la maladie et conséquemment diminuer le nombre d’hospitalisations.

La prescription de la colchicine aux patients pourrait contribuer à atténuer les problèmes d’engorgement des hôpitaux et de réduire les coûts liés aux systèmes de santé des gouvernements d’ici comme ailleurs. Les chercheurs ont misé sur la colchicine, un puissant anti-inflammatoire extrait du colchique d’automne, une plante qui se trouve surtout en Europe et utilisée depuis longtemps pour traiter la goutte et les péricardites. L’étude a coûté environ 14 millions de dollars et a été financée par le gouvernement du Québec et différents organismes et entreprises à travers le monde.

Publicite pour Motel Blanchet
publicite pour Glob Trott-Air