• Publicite pour Julie Murray - agent immobilier en FloridePublicite pour Transport Bob
  • Publicite pour SonomadPublicite pour Christian Schoepp

Campagne de sensibilisation de Joe Biden qui s’adresse à divers groupes d’Américains qui hésitent à se faire vacciner

Par Michel Séguin : L’administration Biden a octroyé des millions de dollars pour contrer la peur et la désinformation dans les communautés qui ont indiqué qu’elles étaient préoccupées par la sécurité du vaccin COVID-19. Au cours des trois dernières semaines, les Centers for Disease Control and Prevention ont octroyé plus de 17 millions de dollars à plusieurs organisations qui planifient l’éducation sur les vaccins, selon la base de données de financement du ministère de la Santé et des Services sociaux. Quinze organisations qui défendent les Noirs, les Hispaniques, les Asiatiques et les Amérindiens ont reçu des fonds pour renforcer leur sensibilisation au vaccin COVID-19. UnidosUS et la National Urban League ont reçu les subventions les plus importantes, respectivement de 3,2 millions de dollars et 2 millions de dollars. Certaines personnes de par leur mode de vie sont plus susceptibles de contracter le COVID-19 que les Blancs ainsi les Noirs, les Hispaniques et les Amérindiens sont deux à trois fois plus susceptibles de nécessiter une hospitalisation, selon les données du CDC.

Même avec ces taux, les Américains blancs se font vacciner à un taux beaucoup plus élevé que les autres minorités raciales. Au 22 février, plus de 19 millions de personnes étaient entièrement vaccinées, dont 65% sont blanches, selon les données des CDC. Environ la moitié des États tiennent des registres contenant des informations démographiques. Avant le développement de tout vaccin COVID-19, l’hésitation à la vaccination était la plus importante chez les Noirs américains. Une enquête du Pew Research Center de l’automne dernier a révélé que seulement 42% prévoyaient d’être vaccinés, contre 63% des Hispaniques et 61% des adultes blancs. L’enquête a révélé que les Américains d’origine asiatique qui parlent anglais étaient les plus susceptibles de se faire vacciner, 83% déclarant qu’ils le feraient. La méfiance en matière de santé persiste dans les différentes communautés en partie à cause des mauvais traitements médicaux passés par le gouvernement fédéral.

Publicite pour Motel Blanchet
publicite pour Glob Trott-Air