• Publicite pour Julie Murray - agent immobilier en FloridePublicite pour Transport Bob
  • Publicite pour SonomadPublicite pour Christian Schoepp

Ça brasse dans les aéroports canadiens pour certains voyageurs refusant totalement de se soumettre aux nouvelles mesures et d’aller à l’hôtel.

Par Michel Séguin : donnez-nous la contravention et laissez-nous tranquille et retourner à la maison ! voila ce que disent certains voyageurs à leur arrivée aux aéroports canadiens pas question que j’aille m’enfermer dans un hôtel trois jours !  Selon la police, plusieurs voyageurs ont refusé de se conformer aux nouvelles restrictions visant à empêcher la propagation après leur arrivée aux l’aéroport internationaux canadiens. La police a déclaré toutefois que la plupart des conflits ont été résolus après des discussions avec les agents, mais certaines personnes ont quand même refusé littéralement de se conformer et ont été condamnées à une amende. La loi sur la quarantaine stipule que toute personne arrivant au Canada doit rester en isolement dans un hôtel pendant trois nuits. Et ça c’est inconcevable pour bon nombre de Canadiens. Il a surement d’autres moyen de protéger les Canadiens sans pour autant en arriver là. Ce n’est pas un choix de protection de dernier recours, ça ressemble beaucoup plus à un choix politique avant tout!

En plus, les voyageurs ne peuvent quitter l’hôtel qu’après avoir obtenu un résultat négatif au test COVID-19, mais doivent ensuite être isolés chez eux pour le reste des 14 jours requis. La police a indiqué qu’elle n’arrêtera personne pour avoir enfreint la loi sur la quarantaine, sauf en cas de circonstances aggravantes telles qu’une infraction au Code pénal. Même si le gouvernement demande aux voyageurs à ne pas engorger les lignes téléphoniques, en appelant seulement pour réserver des chambres d’hôtel 48 heures à l’avance pas moyen d’avoir la ligne pour faire une réservation dans un délai raisonnable.  Selon l’avis de certains voyageurs aux prises avec le problème c’est la responsabilité du gouvernement à rendre le fonctionnement de réservation d’hôtel plus fluide s’il veut la coopération de tous ceux et celles qui reviennent au pays mettant en colère les voyageurs récalcitrants qui n’ont pas pu réserver leur chambre d’hôtel risquant de manquer leur vol et s’exposant ensuite à des amendes lorsqu’ils arriveront au Canada.

Publicite pour Motel Blanchet