• Publicite pour Julie Murray - agent immobilier en FloridePublicite pour Transport Bob
  • Publicite pour SonomadPublicite pour Christian Schoepp

Malgré tout ce qui a été fait les Québécois vivent encore dans la tourmente redoutant plus que jamais une flambée de nouveaux cas de variants partis vers une troisième vague

Par Michel Séguin : Après le couvre-feu, la fermeture de centaines de commerces qui risquent la faillite, arrêt presque total de la circulation aérienne à Montréal doublé de l’un des confinements les plus sévères en Amérique du Nord dans une situation pandémique qui s’éternise croyant faire du sur place alors qu’est-ce que Québec peut demander de plus à ses citoyens ? Après plus d’un an de privation de toute sorte et de dénonciation de voisinage digne d’un feuilleton cubain qu’est-ce que Québec peut demander de plus à ses Québécois ? Un début de troisième vague à l’horizon en raison d’un variant qui risque d’embourber encore le système de santé québécois qui était loin d’être l’équivalent de ce qu’il pense être avant la pandémie.  Voilà que le ministre de la Santé Christian Dubé exhorte encore les Québécois à ne pas baisser la garde, malgré les données encourageantes des derniers jours, les autorités sanitaires se disent très préoccupées par la hausse constante du nombre de cas de nouveaux variants, notamment dans la région de Montréal.

Selon lui, même si on a l’impression que ça va bien en réalité, il y a deux courbes et c’est trompeur. Les laboratoires québécois criblent par ailleurs maintenant 100 % des cas positifs déclarés dans la province pour y détecter la présence de nouveaux variants. La menace que représentent les variants est telle que le gouvernement québécois devra prendre considération dans les grandes décisions qu’il aura à énoncer au cours des prochains jours à laquelle on peut s’imaginer le reste c’est-à-dire pas d’allégement en vue malgré tout ce qui a été fait jusqu’à maintenant pour baisser la courbe croyant que la campagne de vaccination de masse pouvait offrir un peu plus de liberté aux Québécois à la venue du printemps avec un retour à la vie normale. Inoculation mise en marche depuis quelques jours dans la grande région de Montréal, tirant espoir sur les vaccins afin de barrer la route des nouvelles souches du coronavirus. Mais selon Québec même avec un début de vaccination prometteur rien ne prouve qu’on s’approche de la fin du cauchemar de quoi à en dissiper toute forme d’illusion encore pour des jours. C’est à se demander qu’est-ce que le québécois peuvent faire de plus !

Publicite pour Motel Blanchet