• Publicite pour Julie Murray - agent immobilier en FloridePublicite pour Transport Bob
  • Publicite pour SonomadPublicite pour Christian Schoepp

Soyez patient plus de 353 000 chirurgies et procédures médicales sont remis à plus tard au Canada y compris le Québec qui auraient coûté la vie à certains patients en raison des délais

Un rapport du centre d’études et de recherches SecondStreet.org révèle que plus de 353 000 opérations ou interventions chirurgicales et consultations médicales auprès de médecins spécialistes ont été reportées dans les 10 provinces canadiennes depuis le début de la pandémie. Selon le rapport, qui ne prend pas en compte les territoires canadiens, ces délais auraient coûté la vie à certains patients. Les données obtenues grâce à des demandes d’accès à l’information faites par SecondStreet.org révèlent qu’au moins 205 549 procédures ont été retardées dans 9 des 10 provinces canadiennes. Seul l’Ontario n’a pas été en mesure de fournir de données. Le Journal de l’Association médicale canadienne (CMAJ) estime cependant que cette province a repoussé 148 364 opérations chirurgicales, portant le nombre total de chirurgies, d’interventions et de consultations médicales retardées à travers les provinces canadiennes à 353 913.

Véronique Schmouth, qui vit à Lac La Biche, à environ 200 km au nord-est d’Edmonton, en sait quelque chose. À 43 ans, cette mère de cinq enfants est en attente d’une hystérectomie depuis un an. Elle dit que l’opération a été repoussée à quatre reprises en raison de la pandémie. Quand tu as une chirurgie, c’est toute une organisation à faire. J’ai trois enfants à la maison. Je prépare toutes mes choses pour rien, tout est planifié et finalement c’est remis au mois prochain.  Certains Canadiens en attente aimeraient mieux recevoir une facture pour se faire soyez dans un délai raisonnable que d’être constamment être remis à plus tard et d’en payer le prix de leur santé comme c’est le cas pour certains dans un système de santé universel qui tarde à soigner ses citoyens.  En somme système de santé qui date des années 70 et qui devrait être remis en question afin d’être ajusté aux réalités d’aujourd’hui.

Selon SecondStreet.org, certaines provinces, comme le Québec, ont été en mesure de fournir qu’une estimation du nombre total d’interventions retardées tandis que d’autres, comme la Saskatchewan, ont fourni plusieurs pages d’informations détaillées concernant le nombre de reports et le type d’interventions concernées. Les gouvernements pourraient être beaucoup plus transparents concernant la souffrance vécue par les patients en raison du report des chirurgies et des interventions médicales. Des gouvernements sachant que des patients sont morts à cause de ces délais et que d’autres risquent à leur tour de mourir sans vouloir reconnaître à sa juste mesure l’étendue du problème avec toutes ses interventions repoussées à une date ultérieure avec une pandémie qui met de plus en plus en lumière les failles des différents systèmes de santé du pays auxquelles certaines provinces ne veulent en reconnaître l’ampleur et admettre l’échec d’un système qui appartient  plus au passé qu’au présent et qui est à repenser même s’il faut payer. Info Canada

Publicite pour Motel Blanchet