• Publicite pour Julie Murray - agent immobilier en FloridePublicite pour Transport Bob
  • Publicite pour SonomadPublicite pour Christian Schoepp

L'épidémie ralentit aux États-Unis annonçant une saison 2021-22 des plus prometteuses pour les Snowbirds dans le Sud

Par Michel Séguin : Les États-Unis enregistrent des signes encourageants, comme les moins de 40.000 cas quotidiens pour la première fois depuis octobre ou la baisse des moyennes hebdomadaires des décès et des hospitalisations, alors que l’épidémie repart à la hausse en Europe. Après un pic de près de 300.000 cas en 24 heures enregistré le 8 janvier aux Etats-Unis, le nombre d’infections quotidiennes a retrouvé son niveau d’avant Halloween, Thanksgiving et les autres fêtes de fin d’année, synonymes de nombreux déplacements à travers le pays et d’une propagation accrue du virus. Autre signe encourageant dans le pays le plus touché par la pandémie en valeur absolue (plus de 520.000 décès): les moyennes hebdomadaires des morts et des hospitalisations sont elles aussi nettement en baisse.

La campagne de vaccination lancée en décembre aux États-Unis bat désormais son plein, avec trois vaccins autorisés: ceux de l’alliance Pfizer/BioNTech, de Moderna, et depuis quelques jours, de Johnson & Johnson, dont les premières injections ont commencé mardi. Et le nombre de personnes vaccinées s’apprête à dépasser celui des cas recensés dans le pays depuis le début de la pandémie. Le président Joe Biden a cependant appelé à la prudence et s’est insurgé contre la levée des restrictions dans certains États, jugée prématurée par les principaux responsables sanitaires fédéraux. Le Texas a ainsi annoncé la fin du port du masque obligatoire et la réouverture de “100%” des commerces dès la semaine prochaine. Le Mississippi a fait le même choix. Une grande erreur, a jugé le président américain.

Publicite pour Motel Blanchet