• Publicite pour Julie Murray - agent immobilier en FloridePublicite pour Transport Bob
  • Publicite pour SonomadPublicite pour Christian Schoepp

Malgré une abondance de vaccins l’objectif du 70 % est difficile à atteindre aux États-Unis voici les explications.

Par Michel Séguin : Pendant des mois, le président Joe Biden a énoncé objectif après objectif pour maîtriser la pandémie de coronavirus, puis a dépassé ses propres repères. Aujourd’hui, cependant, il est peu probable que les États-Unis atteignent l’objectif qu’il s’est fixé, à savoir que 70 % des Américains soient au moins partiellement vaccinés d’ici le 4 juillet. La Maison Blanche a lancé une campagne éclair d’un mois pour lutter contre l’hésitation et le manque d’urgence à se faire vacciner, en particulier dans le Sud et le Midwest, mais elle est de plus en plus résignée à ne pas atteindre l’objectif de vaccination du président. L’administration insiste sur le fait que même si l’objectif n’est pas atteint, cela n’aura que peu d’effet sur la reprise générale aux États-Unis, qui est déjà en avance sur ce que Biden avait annoncé il y a plusieurs mois. Environ 16 millions d’adultes non vaccinés doivent recevoir au moins une dose au cours des quatre prochaines semaines pour que M. Biden atteigne son objectif.

Mais le rythme des nouvelles vaccinations aux États-Unis est tombé à environ 400 000 personnes par jour, alors qu’il était de près de 2 millions par jour il y a deux mois. Jusqu’à présent, 14 États ont atteint une couverture de 70 % chez les adultes, et une douzaine d’autres sont en passe d’y parvenir d’ici le 4 juillet. Mais les variations d’un État à l’autre sont frappantes. La bonne nouvelle pour le Canada, c’est que la plupart des États frontaliers ont dépassé ou sont sur le point d’atteindre l’objectif des 70 % de personnes.  Dans ce contexte, la réouverture de la frontière pourrait être envisagée, mais devrait aussi l’être avec l’obligation d’une preuve vaccinale pour les personnes qui la traversent. Sur les 13 États américains ayant une frontière commune avec le Canada, 4 seulement (Vermont, Maine, New Hampshire et Pennsylvanie) ont d’ores et déjà dépassé le taux de vaccination minimal anticipé par la Maison-Blanche, indiquent les données de la Santé publique américain. Trois autres Minnesota, New York et Washington s’apprêtent à leur emboîter le pas dans les prochains jours au rythme actuel de leur vaccination.