• publicite chartwellpublicite Transports Corbeil
  • publicite pour la Desjardins Bankpublicite pour Tourmed

En Cisjordanie, un colon fier de son vin "Pompeo" conçu "légalement"
Source: , | November 19th, 2020

Il y a un an, Yaakov débouchait une bouteille de son vin pour remercier Mike Pompeo pour la position des Etats-Unis sur les colonies israéliennes. Aujourd'hui, il pourra en boire une avec le chef de la diplomatie américaine venu à Psagot, en Cisjordanie occupée.

Yaakov Berg a attiré bien des regards lorsqu'il a décidé, l'an passé, de baptiser un vin du nom de Mike Pompeo après que celui-ci eut affirmé que les colonies n'étaient pas contraires au droit international, une position à rebours de la communauté internationale.

Pour le colon israélien, le nom qui figure sur l'étiquette de son vin rouge est certes important, mais le hashtag qui y est accolé en haut à droite, "#madeinlegality ("conçu légalement"), l'est tout autant.

"Nous n'avons pas volé cette terre", a-t-il assuré à l'AFP à la veille de la visite de M. Pompeo, devenu jeudi le premier secrétaire d'Etat américain à visiter une colonie israélienne en Cisjordanie occupée, près de Ramallah.

Sur place, les préparatifs avaient tout l'air de ceux d'une fête: mise en place de drapeaux israéliens et américains, installation d'une tente géante et de rangées de chaises, sans oublier des bouquets de fleurs.

Une atmosphère qui contraste avec celle de fin 2016, lorsqu'une décision française obligeait M. Berg, qui produit environ 400.000 bouteilles par an dont l'essentiel est exporté, à un étiquetage différencié des produits provenant des Territoires occupés par Israël. 

Ces produits ne pouvaient être qualifiés comme étant originaires d'Israël mais des colonies israéliennes, selon cette décision. 

Furieux, Yaakov Berg a combattu une mesure jugée "antisémite et raciste".

Saisi d'un recours en annulation par l'Organisation juive européenne (OJE) et la société de vins de Yaakov Berg, le Conseil d'Etat français s'en était remis à la justice européenne, qui a validé la décision française. Pour elle aussi, les produits des colonies doivent être labellisés comme tel.

"Pathétique"

Selon M. Berg, la visite de Mike Pompeo à Psagot et ses positions vis-à-vis de la colonisation israélienne le feront entrer durablement "dans l'histoire du peuple juif". 

"Dans 100 ans", les juifs s'en rappelleront, assure l'énergique viticulteur.

"J'ai le sentiment qu'il faut l'honorer, le remercier et se montrer réellement reconnaissants", dit-il à l'AFP.

"Si les relations internationales se basent sur des bouteilles de vin, alors c'est la mort de la diplomatie", a taclé mardi le Premier ministre palestinien Mohammed Shtayyeh.

Des Palestiniens ont manifesté mercredi sur une colline faisant face à Psagot, affirmant que la colonie avait été établie sur des terres appartenant à des Palestiniens.

"Une part significative des raisins avec lesquels est conçu le vin viennent d'une terre qui a été pillée", a accusé l'organisation israélienne anticolonisation "La paix maintenant". La visite de Pompeo "est la dernière tentative pathétique de saper les perspectives de paix en normalisant les colonies".

La colonisation israélienne s'est accélérée ces dernières années sous l'impulsion du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et depuis l'arrivée à la Maison Blanche de Donald Trump, fervent soutien de l'Etat hébreu.

La visite de Mike Pompeo intervient dans un contexte de transition à Washington dans la foulée de la défaite électorale de Donald Trump face au démocrate Joe Biden, qui s'est par le passé montré critique à l'encontre des colonies israéliennes et s'est engagé à intensifier les efforts diplomatiques visant à la création d'un Etat palestinien.

Comme M. Pompeo, M. Berg n'est pas prêt à reconnaître la défaite de Donald Trump. 

"Nous avons espéré qu'il soit réélu. Attendons de voir ce qu'il va se passer", dit le viticulteur, qui assure que tout processus de paix qui implique un départ des juifs de Cisjordanie est voué à l'échec. 

"Nous resterons ici pour toujours", lance-t-il.

bs/cgo/vl