• publicite pour la Desjardins Bankpublicite pour la clinique stat

Venezuela: "consultation populaire" convoquée par Guaido pour remobiliser l'opposition
Source: , | December 12th, 2020

Le dirigeant de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido joue samedi son va-tout en convoquant une consultation symbolique, dans l'espoir de renouveler sa lutte contre le président Nicolas Maduro.

La dénommée "consultation populaire" demande aux Vénézuéliens s’ils soutiennent "tous les mécanismes de pression nationale et internationale" en faveur d'"élections présidentielle et législatives libres" et s’ils rejettent les élections du 6 décembre, remportées par le camp chaviste. Cette consultation a démarré par des moyens virtuels lundi et se fera de manière présentielle samedi.

Président du parlement jusqu'au 5 janvier, Juan Guaido avait appelé à ne pas voter aux législatives du 6 décembre. Alors que le gros des partis d'opposition boycottaient le scrutin, le Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV) au pouvoir, et ses alliés avaient raflé 255 des 277 sièges de l'Assemblée. 

Moins populaire qu’il ne l'était lorsqu’il s’était autoproclamé président en janvier 2019, Juan Guaido -  reconnu président par intérim par une cinquantaine de pays, Etats-Unis en tête - cherche à travers la consultation symbolique qu'il convoque à ranimer une opposition déçue. 

"Nous n’allons pas abandonner, demain nous allons ensemble élever la voix pour récupérer notre pays, pour (réaliser) les rêves de tous", a-t-il écrit vendredi dans un message sur Twitter, afin d'encourager les Vénézuéliens à participer.

Ce n'est pas la première fois que l'opposition invite à prendre part à une consultation.

Une initiative semblable avait abouti, en juillet 2017, au rejet de l'Assemblée constituante, un organe 100% chaviste, installé en août de cette année-là, après des mois de manifestations réprimées qui s'était soldées par 125 morts. L'opposition avait alors assuré avoir réuni 7,6 millions de voix contre l'Assemblée constituante, qui s'est arogée la majorité des pouvoirs parlementaires, et doit être remplacée par une nouvelle Assemblée nationale le 5 janvier.

M. Maduro a minimisé l'importance de la consultation convoquée par Guaido, qu'il désigne comme un "charlatan" et une "marionnette" aux mains des Etats-Unis. "Personne ne pourrait croire que cette consultation par internet a une valeur légale, constitutionnelle, seulement une valeur informative", a affirmé M. Maduro jeudi devant des députés, sans désigner M. Guaido par son nom.

mbj/jt/dg/lbx/ob